Variations eschériennes

Les dessins d'Escher ont inspiré de nombreuses réalisations souvent remarquables. Leurs auteurs s'attaquent par défi de préférence aux figures impossibles à réprésenter en 3D. D'autres reproduisent ou réalisent des animations en apportant un éclairage utile sur les mystères des gravures d'Escher. La liste ci-dessous n'est pas limitative. Merci de me signaler vos trouvailles.


Escher et LEGO®

Avec les fameuses briques, on peut construire n'importe quoi, y compris les figures impossibles d'Escher.

Voir sur cette page les différentes réalisations. Spectaculaire!


Le ruban de Moebius et les fourmis

Pour montrer que le fameux ruban de Moebius ne possède "qu'une seule face réglée et non orientable", Escher a réalisé l'estampe "Fourmis".

Un petit film fait, de façon encore plus probante, marcher les fourmis sur le ruban: Voir cette page


La cascade d'Escher en maquette

La célèbre figure impossible d'Escher, "cascade" ou "mouvement perpétuel" a toujours fait l'objet de rêves de constructions en 3D. Bien sûr cela est rigoureusement impossible, car le dessin fait rejoindre des lignes qui ne peuvent l'être dans l'espace (explication sur cette page). Cependant, en alignant la maquette 3D d'une certaine façon par rapport à l'oeil ou la caméra, on peut donner l'illusion de la ressemblance avec le dessin.

Sur cette page, je présente deux petits films illustrant mon propos.


Trois mondes - Gravure sur verre
3 mondes - Gravure sur verre
Jean-Marc a fait réaliser par le graveur sur verre J.L. Nicolas une copie de la gravure "Trois Mondes". L'artiste a remarquablement utilisé l'épaisseur du verre.

A voir absolument sur cette page


Trois mondes - Labyrinthe

Une très jolie reproduction en couleur de Science et Vie junior, pour jouer!

Voir cette page


Les prisons de piranese d'Edith Delattre


Carceri de Piranese


Edith Delattre, artiste sculpteur et plasticienne, m'a envoyé des photos de sa sculpture "Carceri" d'après Piranese (1720 - 1778).

Bien que ces prisons ne soient pas une oeuvre d'Escher, je pense que cette belle sculpture si troublante a toute sa place ici, par sa manière de détourner formidablement l'oeuvre originale de Piranese, comme les précédentes l'ont si bien fait pour celle d'Escher.

"Les carceri sont des gravures représentant seize univers de prisons imaginaires élaborées sous l'emprise d'un excès de fièvre. Les rêves et les fantasmes de cet artiste hors norme seront publiés en quatorze planches entre 1749 et 1750" (texte d'Edith Delattre).


Retour page précédente

***********************************************************************************************-->

Variations sur l'estampe "Serpents"