Voir les diaporamas ICI


Maurits Cornelis ESCHER

Cascade ou Mouvement Perpétuel

Maurits Cornelis ESCHER est un dessinateur graveur Hollandais disparu en 1972. Tout le monde a croisé un jour l'une ou l'autre de ses oeuvres (ci-contre : Mouvement perpétuel ou cascade- 1961), originale ou transformée, souvent avec bonheur (mais pas toujours) aux fins de publicités, de génériques d'émissions télévisées, de couvertures de livres, ou d'affiches. Les téléspectateurs européens de la troisième chaîne française remarqueront le générique de l'ancienne émission de Georges Pernoud "Faut pas rêver".



ESCHER associe perfection d'exécution et imagination. Il abuse de nos sens visuels, joue avec notre raison, invente de nouvelles représentations spatiales et de nouveaux mondes qui n'existent que par le dessin. Car "dessiner, c'est tricher !"

Voyagez dans le monde étrange d'ESCHER et laissez-vous séduire par son oeuvre inclassable.


Mai 2014 : Le jeu "Monument Valley" pour mobile

Monument Valley

Retrouver les figures impossibles d'Escher et le triangle de Penrose dans un jeu vidéo pour iOS et depuis peu Androïd, c'est possible.
Dans Monument Valley, la princesse IDA doit arpenter des constructions Eschériennes par des chemins qu'il faut rendre possibles en les modifiant, quitte à défier la logique géométrique. Cela vous rappelle quelque chose ?
J'ai testé, et c'est beau, astucieux, pas toujours évident, et c'est Escher! Seule réserve: seulement 10 niveaux de jeux pour le moment, on en fait relativement vite le tour. Editeur : Ustwo™. Le prix : 3,59 € en téléchargement.
PS : Après deux mois d'expérience, je confirme que les enfants de 6 à 12 ans sont accros au jeu, l'occasion de leur faire découvrir Escher !


Octobre 2013 : M.C. ESCHER - Lettres canadiennes, 1958-1972

Le musée des Beaux-Arts du Canada publie son document hors série n°9, écrit par Cindie Campbell et consacré aux courriers que Escher a échangé avec son fils George, alors installé avec sa famille au Canada. Escher se montre un père très attaché à sa famille et notamment à sa petite-fille Juliet. Il nous honore de confidences sur son métier d'artiste-graveur et sur les estampes réalisées pendant cette période. Finalement, Escher comme on le connaît peu, passionné mais intransigeant et féroce comme dans ce passage où il traite les journalistes de la revue française Planète de charlatans à propos d'un article sur lui (je connais l'article, il exagère un poil!).
Ce livre est distribué par ABC Art Books Canada, et disponible sur Amazon.ca.


COUP DE COEUR : ESCHER POP UP, aux éditions Thames & Hudson, paru en octobre 2011

Les éditions Thames & Hudson ont fait paraître un ouvrage spectaculaire, "M.C. ESCHER POP-UP" de Courtney Watson McCarthy.

Extrait du communiqué de presse:
"Les représentations spatiales inventées par Escher intriguent un nombre sans cesse croissant de personnes passionnées par les possibilités de manipulation de la « réalité physique » que permet le Couverture du livre dessin. La présentation originale sous forme de pop-up proposée dans cet ouvrage anime d’une façon extraordinaire les plus célèbres œuvres de l’artiste et nous plonge littéralement dans un univers onirique d’une grande poésie.

Après une biographie concise permettant de mieux connaître l’histoire de cet artiste hollandais hors norme dont la popularité ne s’est jamais démentie, le présent ouvrage propose non seulement six pop- up des œuvres intitulées Reptiles ; Balcon ; L’autre monde ; Cygnes ; Le Ruban sans fin et Cascade, mais Pop up un autre monde aussi deux superbes illustrations animées (grâce à un mécanisme de tirette) – Dessins symétriques et Fleur de pissenlit –, ainsi qu’une très belle reproduction du célèbre Métamorphose III."

(Parution : 6 octobre 2011 - prix 29,95€)

L'éditeur m'a aimablement fait parvenir un exemplaire, et je peux dire que c'est un magnifique ouvrage, parfaitement réalisé techniquement. L'ouverture des pages commande le "pop-up" (déploiement des oeuvres d'Escher en 3D). J'ai particulièrement apprécié la judicieuse représentation 3D de "Cascade" (ou "Mouvement Perpétuel"), qui est une "tricherie" de dessin 2D et donc par nature non représentable en 3D. Ils l'ont fait! Les commentaires sont concis, mais efficaces, et les nombreuses citations d'Escher y sont pour beaucoup.

Une bonne idée de cadeau, pour les autres et pour soi-même.


LA FIN DU MYSTERE ?

L'EXPOSITION D'ESTAMPES: L'OEUVRE INACHEVEE D'ESCHER ?

La lithographie "Exposition d'estampes" est une des oeuvres majeures d'ESCHER. Avez-vous remarqué que le centre du dessin est laissé blanc ? Des scientifiques se sont demandés pourquoi et proposent une explication présentée par la revue Science et Avenir dans son numéro de Février 2008, dont ils m'ont aimablement autorisé à citer des extraits.
Pour en savoir plus, aller à cette page.

(Un grand merci à Aline, enseignante, qui m'a signalé par mail l'article de Sciences et Avenir)

Sur le même sujet, sorti en 2007: le film "Achever l'inachevable", documentaire passionnant de 52 mn, en français, réalisé par Jean Bergeron et produit au Canada par Locomotion. Après un parcours de l'oeuvre d'ESCHER sur le thème de l'art et la science, il évoque les travaux du mathématicien Hendrik Lenstra qui l'ont conduit à imaginer le centre de la gravure "Exposition d'estampes", qu'Escher avait laissé blanc avec sa seule signature. Plutôt destiné aux élèves du second cycle de secondaire et aux étudiants du supérieur , il est distribué par CinéFête (www.cinefete.ca)

J'ai eu un échange de mails très intéressant avec Jean Bergeron au mois de mai 2012. J'en dis un peu plus dans cette page.


Pourquoi ce site ?

L'objectif de ce site est d'apporter au monde francophone les informations les plus complètes possibles sur cet artiste extraordinaire pas assez connu, particulièrement en France.
Vous y trouverez aussi une base documentaire (Liens, notes, études et textes *) qui s'enrichit de jour en jour notamment grâce à vos nombreux courriers. N'hésitez pas à me contacter :

Rubrique contact

* Les notes, études et textes sont rédigés par le Webmaster à partir d'études thématiques réalisées par lui-même et ne proviennent en aucun cas de reproduction pures et simples d'ouvrages existants sauf avec l'autorisation écrite de l'auteur. Des renvois bibliographiques sont éventuellement précisés.